FORUM ACTU/MAG du RAIL EN BRETAGNE & PAYS DE LA LOIRE

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Transports Nantes. Brest, Bordeaux, Toulouse, Paris… en car

Partagez
avatar
TER44

Messages : 143
Date d'inscription : 01/05/2015
Age : 39
Localisation : nantes

Transports Nantes. Brest, Bordeaux, Toulouse, Paris… en car

Message par TER44 le Mer 9 Sep - 9:14

Transports. Brest, Bordeaux, Toulouse, Paris… en car
Nantes - 08 Septembre


Une rentrée sur les chapeaux de roues pour les compagnies d’autocars qui ouvrent des lignes dans tous les sens. À Nantes, quatre sociétés sont déjà sur les rangs.



Voici une loi, celle de Macron, qui à peine promulguée, provoque des effets. Le marché français des autocars tout juste libéralisé est pris d’assaut. À Nantes, quatre sociétés ont déjà annoncé, ces derniers jours, l’ouverture de plusieurs lignes. Ce n’est évidemment qu’un début. Toutes veulent sillonner de nouvelles routes d’ici quelques mois et augmenter les cadences. La concurrence ne fait que démarrer. Hier matin, Marc Martrette, le patron des opérations de Ouibus (filiale de la SNCF), est venu assister au départ du premier car à destination de Paris avec 8 passagers à bord. Mais lui a choisi le train pour retourner dans la capitale.

Vers Brest

Sur cette destination, on trouve deux sociétés, Isilines (le pendant national d’ Eurolines) et Starshipper. Des bus tout confort, avec des services ( wifi, tablettes, réfrigérateurs). Ils transitent par différentes villes comme Rennes, Morlaix, Saint-Brieuc, Rennes, Quimper, Lorient. Pour le lancement, les compagnies proposent des prix découverte, à 9 euros. Qui tourneront ensuite autour de 20 €. ll faut compter un peu plus de cinq heures de trajet.Vers ParisOn retrouve encore Starshipper, mais aussi Ouibus. Pour des prix qui se tiennent dans un mouchoir de poche, entre 19 et 20 €. La durée du trajet est estimée à un peu plus de cinq heures, tout dépend si on choisit l’option directe ou indirecte en passant par Angers et le Mans. Ouibus propose aujourd’hui 4 aller-retours par jour, compte rapidement augmenter la fréquence et sa flotte de bus. La société emploie 120 chauffeurs à ce jour et annonce la création de 100 emplois supplémentaires cette année.

Vers Bordeaux

Isilines et Starshipper sont sur ce créneau. Les prix oscillent entre 12 et 20 €. Il faut compter là aussi environ 5 h. (Voir l’infographie). La ligne dessert aussi la Rochelle.

Vers Toulouse

Isilines et la société Flixbus (en octobre) desservent la ville rose. Même si le trajet est plus long, presque 8 h, le voyageur ne paiera pas plus de 20 €.

Et le train

La SNCF qui s’est longtemps opposée à la libération du marché des autocars, tente de riposter. En lançant Ouibus mais aussi Ouigo, des TGV low-cost avec des billets à dix euros à partir de décembre pour des Nantes-Paris. Moins cher que ses propres bus !Marylise COURAUD.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 22:25